5 exercices simples à faire au travail | Comment les choses fonctionnent

Rester en bonne santé Galerie d'images Une excellente façon de soulager l'inconfort au travail est de s'étirer - une de nos cinq recommandations pour l'exercice au travail.  Voir plus de photos de rester en bonne santé.

Le travail n’est pas censé être amusant – c’est pourquoi on l’appelle “travail”. Mais ce que vous ne réalisez peut-être pas, c’est à quel point votre corps travaille dur si vous n’y prêtez même pas attention. Parfois, vous terminez la journée avec un mal de dos, un mal de tête que l’ibuprofène ne peut pas toucher et une mâchoire qui bouge à peine.

Bien sûr, certains emplois sont un peu plus physiques que d’autres – un singe cube n’a généralement pas à se soucier des matières dangereuses à moins que quelque chose ne tourne mal. Mais chaque occupation a des conséquences néfastes sur vos tendons, ligaments, muscles et articulations qui souffrent depuis longtemps. Debout pour un double quart de travail en tant que serveur ? Vous aurez désespérément besoin de sel d’Epsom à la fin de la nuit. Enseignante de maternelle? Probablement pas la première fois que vous avez mal aux genoux en vous penchant au niveau de l’enfant. Spécialiste de la saisie de données ? Vous ne vous sentez certainement pas grinçant après être resté penché sur un ordinateur portable pendant huit heures.

Il existe un moyen de soulager vos maux et douleurs afin que vous ne ressentiez pas immédiatement le besoin de vous allonger dès que vous entrez chez vous. Que vous soyez mécanicien ou économiste, vous pouvez trouver l’espace et le temps dans votre journée de travail pour suivre au moins une petite formation. Tout ce dont vous avez besoin est de 15 minutes et d’un peu d’espace. Pas besoin d’haltères, de tapis de yoga ou de bande de résistance. C’est la routine la plus simple que vous ayez jamais vue.

5: Compression fessière

Nous allons commencer par l’exercice le plus simple du monde : la compression des fessiers. C’est ce que tu fais:

  • Serrez vos fessiers.
  • Relaxer.
  • Contracter.
  • Relaxer.

Vous voyez où nous voulons en venir ?

Ton fessier (il y en a trois dans chaque fesse, avec le fessier Gagner le « plus grand » prix sert plus que de rembourrer le dos de votre jean – ils sont chargés de vous aider à vous asseoir et à vous lever, entre autres mouvements cruciaux. Le renforcer fait du bien au corps. En plus c’est amusant. Vous pouvez passer d’une joue à l’autre pendant votre conférence téléphonique, et personne ne le saura jamais.

Mais cette technique de pincement ne doit pas nécessairement commencer et se terminer dans votre dos. Que faisons-nous lorsque nous sommes stressés (à part jurer, devenir grincheux envers les mauvaises personnes et manger tout ce dont l’étiquette crie sucre) ? Nous sommes tendus, souvent sans le savoir. Puisqu’il s’agit d’une réaction inconsciente, vous devez consciemment vous rappeler de vous détendre.

Une stratégie consiste à passer des orteils à la tête, en contractant chaque muscle en cours de route. Frottez vos orteils aussi fort que possible pendant quelques secondes, puis relâchez. Montez jusqu’à vos mollets, puis jusqu’à vos cuisses – tout le long de votre corps, y compris votre visage.

rouler avec

Savez-vous comment faire un rouleau de ventre? Tout d’abord, trouvez vos abdominaux supérieurs, moyens et inférieurs. (Oui, ils sont tous là. Promis. Les plus bas sont généralement les plus difficiles à repérer.) Ensuite, apprenez à isoler, ou comment bouger un ensemble de muscles sans bouger les autres. Une fois que vous avez accompli cela, vous pouvez apprendre à contracter les abdominaux supérieurs, puis à les relâcher lorsque vous contractez les abdominaux du milieu, puis à les relâcher tout en serrant les abdominaux inférieurs – avant de revenir directement au sommet. Qui savait que vous pouviez faire autant de choses en étant assis ?

4 : Rotations du cou

Si quelqu’un a des douleurs au cou, il ou elle est en effet très douloureux car il est difficile de se débarrasser des douleurs au cou. Parfois, vous parvenez à gâcher vos muscles rien qu’en dormant bizarrement, mais passer vos journées devant un écran peut aussi fonctionner.

Pour éviter cela, tournez la tête complètement vers la gauche afin que votre menton soit parallèle à votre épaule gauche. Abaissez ensuite lentement la tête et laissez-vous guider par son poids. Ce que vous essayez de faire, c’est de faire un mouvement en demi-cercle, en commençant par la gauche, en descendant et en terminant par la droite. Sentez la traction sur vos muscles et continuez à vous déplacer lentement vers la droite jusqu’à ce que votre menton soit parallèle à votre épaule droite. Allez dans l’autre sens (sans jeu de mots) et continuez à vous déplacer d’épaule en épaule jusqu’à ce que la tension dans votre cou soit relâchée.

Mais pourquoi s’arrêter là ? Un autre moyen rapide d’essayer est le haussement d’épaules. Soulevez vos épaules jusqu’à vos oreilles, maintenez pendant quelques secondes, puis relâchez. Vous pouvez également déplacer vos épaules dans un mouvement circulaire – d’abord dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Vous devriez pouvoir les sentir se relâcher.

Le nerf!

UNE nerf pincé est “pincé” par les tissus qui l’entourent. Il peut s’agir d’os, de cartilage, de ligaments, de muscles ou de tendons, mais quelque chose comprime le nerf et le nerf appelle le malade, provoquant des douleurs, des engourdissements ou des picotements. Une cause commune, selon la Mayo Clinic ? Mauvaise attitude. Asseyez-vous droit, comme votre mère vous l’a dit.

3 : Étirements du poignet

Un ouvrier à la chaîne de montage et une cuillère à crème glacée peuvent tous deux confirmer l’importance d’une bonne extension du poignet. De nombreux emplois nécessitent des mouvements répétitifs des mains et des poignets, et quiconque a déjà subi la punition d’écrire “Je respecterai mon professeur” 100 fois connaît la douleur de la crampe de l’écrivain.

Voici ce que vous pouvez faire :

  • En gardant les bras tendus devant vous, pliez un poignet vers le haut de manière à ce que votre paume soit tournée vers vous et que vos doigts pointent vers le plafond. Saisissez votre autre main et tirez les doigts de la main pliée vers vous jusqu’à ce que vous sentiez la traction sur le dessous de votre avant-bras. Changez de main et répétez.
  • Faites le même exercice mais avec votre poignet plié; votre autre main doit tirer sur vos doigts jusqu’à ce que vous sentiez la traction dans votre avant-bras. Changez de main et répétez.
  • Pliez vos poignets brusquement, faites pivoter vos mains dans un mouvement circulaire, d’abord dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Quelle douleur

Selon l’Institut national des troubles neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux (NINDS), le syndrome du canal carpien, une affection douloureuse résultant d’un pincement du nerf médian, est trois fois plus fréquent chez les travailleurs à la chaîne que chez les employés de bureau.

2 : Boxe de l’ombre

Rester du bon côté du patron peut prendre des responsabilités désagréables de votre part – se taire, faire semblant de sourire et dire « merci », tout en préférant utiliser une expression plus colorée.

Vous savez qui ne se moque de personne ? Un boxeur.

Inspirez-vous de la bague. Plantez vos pieds à peu près à la largeur des épaules et commencez à donner des coups de poing dans les airs, en vous déplaçant d’avant en arrière pendant que vous le faites. Vous pouvez faire semblant de lever les poings sur le couple qui n’a pas donné de pourboire ou sur ce type qui s’est coupé les ongles à son bureau – tout ce qui vous fait bouger et accélère votre rythme cardiaque. Faites ensuite semblant de frapper un sac de boxe et bougez vos poings dans un mouvement circulaire vertical.

Celui-ci est un peu moins discret – vous devrez peut-être fermer la porte de votre bureau ou sortir – mais il est efficace à la fois pour soulager le stress et un peu de cardio.

Oreille de chou-fleur

Une blessure courante chez les boxeurs, les lutteurs et les artistes martiaux s’appelle une blessure oreille de chou-fleur. Si l’oreille fait assez mal (à cause d’un coup, par exemple), le cartilage de votre oreille peut mourir. Il se replie sur lui-même et semble pâle et ratatiné – un peu comme un chou-fleur.

1 : Accroupi au mur

Nous allons continuer et supposer que partout où vous travaillez, il y aura des murs… ou au moins une sorte de surface solide et verticale digne d’être maigre. Allez en trouver un et asseyez-vous.

Ensuite, étendez vos jambes de sorte que votre dos et votre tête soient contre le mur, mais pas vos jambes (un pied, 2 pieds – tout ce qui vous semble confortable). Pliez vos jambes et glissez le long du mur jusqu’à ce que vous ayez l’impression d’être assis. Maintenez la position pendant quelques secondes, puis faites glisser vers le haut.

La chose la plus importante à retenir à propos des squats : surveillez vos genoux. Les genoux sont des articulations incroyablement laborieuses mais délicates. Soyez aussi prudent avec lui que vous le feriez avec un nouvel iPhone. Les genoux sont beaucoup plus chers.

Ils ne doivent à aucun moment passer par-dessus vos chevilles, et s’ils vous font mal, arrêtez. Assurez-vous de ne pas les tordre du tout et n’hésitez pas à ajuster l’angle de vos genoux par rapport au mur. Selon une étude de la California State University, un angle de genou inférieur à 50 degrés exerce moins de pression sur l’articulation, donc si vous allez trébucher rapidement, gardez cela à l’esprit.

Beaucoup plus d’informations

Articles Liés

  • 5 exercices abdominaux que vous pouvez faire au travail
  • 5 exercices que vous pouvez faire à votre bureau
  • 10 choses que les personnes au régime devraient savoir sur le métabolisme
  • 12 activités sportives et récréatives et les calories qu’elles brûlent

sources

  • Cunha, John P. “Oreille de chou-fleur.” MedicineNet.com. (13 février 2011) http://www.medicinenet.com/cauliflower_ear/article.htm.
  • Escamilla, RF, et al “Force et stress de l’articulation fémoro-patellaire pendant le squat mural et le squat à une jambe.” Médecine et science du sport et de l’exercice. Avril 2009. (13 février 2011) http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19276845.
  • Clinique Mayo. “Nerf pincé.” (13 février 2011) http://www.mayoclinic.com/health/pinched-nerve/DS00879
  • Institut national des troubles neurologiques et des accidents vasculaires cérébraux. “Fiche d’information sur le syndrome du canal carpien.” Novembre 2002. (13 février 2011) http://www.ninds.nih.gov/disorders/carpal_tunnel/detail_carpal_tunnel.htm