Certains savons peuvent-ils éliminer les odeurs de pieds ? | Comment les choses fonctionnent

Le savon antibactérien fera-t-il l'affaire ?

Vous sentez-vous débordé et dévalorisé ? Pensez à ce que vos pieds devraient ressentir. Chacun est une merveille d’ingénierie : 26 os, 33 articulations et littéralement des centaines de muscles, tendons et ligaments, partageant une charge égale à quelques centaines de tonnes de pression chaque jour ; si vous êtes une personne active, encore plus [source: Illinois Podiatric Medical Association].

Et comment fait-on pour les rembourser ? Nous les étouffons dans des chaussettes et des chaussures, les aspergeons sous la douche et recommençons tout le processus. Nous leur montrons rarement de l’amour.

Il n’est pas étonnant qu’ils provoquent parfois une puanteur – littéralement -. Les pieds contiennent également 250 000 glandes sudoripares, plus par pouce carré que toute autre partie du corps [source: ePodiatry]. Appelez ça la revanche du pied. Ou la bromhidrose (un mot grec qui associe puanteur et sueur), comme le fait un podologue.

Dans tous les cas, les pieds moites et malodorants sont le résultat de fonctions biologiques naturelles mais inconfortables. Comme le reste du corps, les pieds transpirent pour éviter la surchauffe, et leur surface abrite des colonies de bactéries florissantes. Lorsque ces bactéries décomposent la leucine, un acide aminé de la sueur, un produit est l’acide isovalérique – qui, ce n’est pas un hasard, ajoute également un arôme piquant à certains fromages.

En général, la bromhidrose peut être contrôlée en accordant une attention particulière à l’hygiène de base. Bien se laver les pieds lors du bain; L’eau courante de la douche ou un plongeon dans la baignoire ne peuvent à eux seuls éliminer la saleté qui contient des bactéries. Séchez-les bien, surtout entre les orteils, et saupoudrez-les de talc. Biscuits en poudre sur les pieds mouillés, créant une “boue” chaude et humide où les bactéries se développent.

Puisque les bactéries font partie du problème, on pourrait penser que le savon antibactérien ferait partie de la solution. Cependant ce n’est pas toujours le cas. De nombreux nettoyants antibactériens achetés en magasin contiennent du Triclosan. Bien qu’il s’agisse d’un tueur de germes éprouvé, aucune étude ne montre que la faible concentration de ces produits les rend plus efficaces pour combattre les bactéries que leurs versions régulières.

Certains cas persistants de pied puant résistent aux mesures courantes. À la page suivante, nous discutons des stratégies pour surmonter la bromhidrose persistante.

Combattre les odeurs de pieds ?

Lavez-vous souvent si vous êtes gêné par les odeurs.

Pour devenir dur avec la bromhidrose, commencez à l’intérieur et progressez vers la sortie. Traitez d’abord les pieds. Appliquez une fine couche de votre déodorant anti-transpirant préféré, le même que vous utilisez sous vos bras.

Alors attention aux chaussures. Recherchez des chaussettes fabriquées avec des tissus qui évacuent l’humidité. Ces matériaux évacuent l’humidité des pieds vers les fibres, où elle s’évapore plus facilement. (La plupart de la laine et du coton, en revanche, retiennent l’eau comme un chameau.) Des mélanges spéciaux de polyester, d’acrylique et de fibres naturelles ont été développés pour leurs propriétés d’évacuation de l’humidité. Ces tissus techniques conservent également mieux leur forme, ce qui se traduit par un meilleur ajustement. Des chaussettes trop petites qui serrent les pieds et des chaussettes trop grandes qui s’accumulent dans les chaussures peuvent augmenter la transpiration. Si vous préférez les fibres naturelles, les chaussettes en petites fibres de laine comme le mérinos sont un bon choix.

Si vous voulez passer à la haute technologie (et que vous êtes prêt à payer le prix fort), les chaussettes antibactériennes fabriquées avec des nanofibres d’argent peuvent être un investissement rentable. Les ions d’argent s’accrochent aux fibres pour les imprégner de la capacité naturelle du métal à combattre les bactéries.

Choisissez des chaussures qui favorisent également la circulation de l’air. Si possible, optez pour des sandales et des chaussures en toile, en cuir ou en filet de nylon. Ajoutez des semelles anti-odeurs avec du charbon actif et du bicarbonate de soude pour plus de sécurité. Une giclée de spray désinfectant n’est pas non plus une mauvaise idée.

Portez uniquement des chaussettes et des chaussures sèches. Changez de chaussettes deux fois par jour si nécessaire. Alternez les chaussures et portez une paire différente chaque jour pour les laisser sécher et aérer.

Enfin, éliminez les aliments parfumés de votre alimentation. C’est un sacrifice si vous aimez l’ail et les oignons, mais votre famille et vos amis vous remercieront.

Si les remèdes maison ne fonctionnent pas, consultez un podiatre. Il ou elle peut prescrire un anti-transpirant ou un antibiotique extra-fort si un virus est à l’origine de la maladie. Un examen physique approfondi pour identifier une cause sous-jacente peut être nécessaire.

Beaucoup plus d’informations

Articles Liés

  • Existe-t-il des antisudorifiques pour vos pieds ?
  • Les bactéries causent-elles des odeurs corporelles ?
  • Comment fonctionne l’hyperhidrose
  • Top 10 des problèmes de transpiration que vous ne voulez pas

Plus de bons liens

  • Évaluateur personnel de sueur
  • La Clinique Mayo
  • Association internationale pour l’hyperhidrose

sources

  • Association médicale podiatrique américaine. “Demandez à l’expert.” 28 mai 2009 (8 mars 2011) http://www.apma.org/MainMenu/AsktheExpertfrontpage/AsktheExpertArchives/January-June-2009-Archives/Answers-for-May-28-2009.aspx
  • Association médicale podiatrique américaine. “Demandez à l’expert.” 7 novembre 2008 (8 mars 2011) http://www.apma.org/MainMenu/AsktheExpertfrontpage/AsktheExpertArchives/July-2008–December-2008-Archives/November72008AsktheExpert.aspx
  • ePodiatry.com “Pied puant (odeur de pied).” (9 mars 2011) http://www.epodiatry.com/smelly-foot.htm
  • Association médicale podiatrique de l’Illinois. “Santé générale des pieds.” (8 mars 2011) http://ipma.net/associations/9501/files/General-General%20Foot%20Health.pdf
  • Ju, Anne. “Une étudiante designer et des scientifiques du tissu créent une robe qui prévient le rhume et une veste qui détruit les gaz nocifs.” Cornell Chronicle Online, 1er mai 2007 (14 mars 2011) http://www.news.cornell.edu/stories/May07/nanofibers.fashion.aj.html
  • Dictionnaire médical de Mosby, 8e édition. 2009 (10 mars 2011) http://medical-dictionary.thefreedictionary.com/isovaleric+acid
  • Services nationaux de santé Département de podiatrie et de santé des pieds. “Soins des pieds pour les soignants.” Déc. 2010 (10 mars 2011) http://www.sdhct.nhs.uk/patientcare/pil/23523.pdf?last_updated=29%252F10%252F2010
  • Ngan, Vanessa. “Bromhidrose.” 24 février 2010. (9 mars 2011) http:www.dermnetnz.org/hair-nails-sweat-bromhidrose.html
  • Soins des pieds de la côte nord. “Chaussettes.” 23 juin 2010 (9 mars 2011) http://www.northcoastfootcare.com/pages/Socks.html
  • Administration américaine des aliments et médicaments. “Triclosan : ce que les consommateurs doivent savoir.” 8 avril 2010 (14 mars 2011) http://www.fda.gov/ForConsumers/ConsumerUpdates/ucm205999.htm